Accueil Non classé Bangkok by night J1

Bangkok by night J1

0
0
61

Je commence par quelques photos prises du 12ème étage de Gabriel, de jour, puis de nuit (le ciel était violet!!!!), la ville immense tout autour….

Ensuite :

Voilà, je comprends ce qui attire tant les touristes : Bangkok est immenses, fourmillante, ses habitants vivent  de dépenses et de fête. Tout est trop : trop de monde, trop de vigilance, trop de bouffe, trop de bruit, trop de magasins…. en tout cas ce sont les trop de ce soir .

Nous avons pris le métro pour aller manger au marché de nuit. Pour cela il fallait marcher, alors d’abord Gab me dit : on prend une moto-taxi. Juste avant il venait de me dire de me méfier des motos-taxis, et en plus j’ai le dos en vrac. Donc j’ai dit qu’on allait au métro à pieds. Oui, mais c’est qu’à part sur  les grands axes, il n’y a pas de trottoir à Bangkok : personne ne marche au milieu du bruit et de la pollution. On y installe son étal de bouffe, mais on n’y marche pas (d’ailleurs pas mal de filles avec des masques).

Quand même, nous sommes arrivés au métro, et là : air glacé, achat d’un jeton qu’on scanne au portillon d’accès pour qu’il s’ouvre, et qu’on insère dans la fente du portillon de sortie pour qu’il s’ouvre aussi : résultat : pas de frais de fabrication de tickets, puisque recyclage du même jeton indéfiniment, et pas de fraude ; deux problèmes résolus en un. Et comme ça prend un peu de temps de se faire ouvrir un portillon à la sortie (sortie d’ailleurs surveillée, hein), les gens se mettent sur trois files, bien à la queueleuleu, et personne n’aurait l’idée de resquiller…. !

Et sur le quai : deux portes automatiques s’ouvrent et se ferment à l’entrée dans les rames.

Métro rutilant de propreté, vigiles partout (y compris la dame qui te dit d’ouvrir ton sac et qui ne regarde pas dedans même quand tu sonnes au détecteur…).

Bangkok et ses dualités, contradictions :-) .

Parce que dans le même temps aussi tu vois plein de flics… mais ils discutent avec le petit marchand de nuit qui a installé son étal au coin de l’immeuble où tu habites.

Des étals, surtout de nourriture, il y en a partout, partout.

Notre marché de nuit en fourmille… et ça sent bon ! Et on est serrés-collés (du coup je comprends pourquoi les thaïlandais donnent toujours l’impression de prendre le moins de place possible en mettant leurs mains serrées devant eux : c’est pour ne pas gêner le voisin !) : tout le monde fait très attention à ne bousculer personne : on attend que le chemin se dégage.

J’ai mangé une soupe à m’en lécher les doigts, avec du canard, des nouilles, plein d’épices et des légumes non cuits. Nous étions attablés, assis sur un banc, tout le marché autour… magique ! (Et délicieux!)

Plus loin nous avons acheté un dessert aux oeufs, très bon, très sucré, et nous avons fini par une bière sur la place des cafés : cafés partout collés les uns aux autres, et chacun déversant une musique différente de celle du voisin, à tue tête…

A noter : toutes les portes et portillons automatiques se referment très vite, donc faut plutôt se grouiller ; les escalators sont aussi plus rapides qu’en France (sans doute pour absorber plus de monde dans le même temps).

Bangkok la fourmilière bruyante, mais qui se tient bien : pas de cris, pas de bousculades, pas de moqueries… parfait … dans la démesure !

1 2

3 4 5 7 8 9 10 12 13 14 16 17 18 19

A demain tout l’monde ! Bizz

 

  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • J2 ter

    Eh oui, parce que quand il n’y en a plus… ben ce n’est pas fini : D&rsqu…
Charger d'autres articles liés
  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • J2 ter

    Eh oui, parce que quand il n’y en a plus… ben ce n’est pas fini : D&rsqu…
Charger d'autres écrits par gabrieletdominique
  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • Jour 3

    Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…
  • J2 ter

    Eh oui, parce que quand il n’y en a plus… ben ce n’est pas fini : D&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Jour 3

Bonjour tout l’monde ! Alors aujourd’hui je ne vais pas faire de grand discour…